Cliquez ici pour faire une recherche

Gonflage des pneumatiques à l'azote

En lisant certains articles de presse spécialisée ou en parcourant les forums, on a parfois l'impression que le gonflage des pneus à l'azote est nettement supérieur à celui à l'oxygène. Il est vrai que le gonflage à l'azote s'est généralisé dans les secteurs de l'aviation commerciale et militaire, les circuits de course automobile et les gros engins de génie civil.

Est-il intéressant de passer à l'azote pour tous ? Pas sûr.

L'air que nous respirons est un gaz composé à 78% d'azote, 21% d'oxygène et 1% d'éléments divers. L'azote est donc un gaz présent en très grande quantité dans l'air que nous utilisons pour gonfler nos pneus. Sachant qu'un gonflage à l'azote permet d'atteindre un taux maximal de 99% d'azote, la différence peut paraître négligeable.

Comme tous les gaz, l'azote est soumis aux règles d'expansion qui surviennent lors d'une augmentation de la température et de condensation lors d'un refroidissement. Dans les faits, pour toute augmentation de 8°c, il y a une augmentation de la pression de 0.1 bar et inversement.

Les équivalences

  1. Comme l'oxygène, l'azote est sensible au changement de température. Par conséquent, il faut légèrement augmenter la pression des pneus à l'arrivée de l'automne.
  2. Comme l'oxygène (en rouge), l'azote (en bleu) s'échappe à travers le caoutchouc mais de façon moins rapide.
  3. Même si le gonflage à l'azote préserve les composants internes de la corrosion (l'azote ne supporte pas l'humidité contrairement à l'oxygène), il faut rappeler que l'oxygène continue de pénétrer le pneu depuis l'extérieur en raison de la pression atmosphérique et qu'un phénomène de corrosion limité continue donc de se produire.

Les avantages

  1. Le gonflage à l'azote permet une baisse de pression naturelle (sans intervention extérieure) inférieure à celle de l'oxygène. Cela convient bien au gonflage des pneus sur voitures de collection qui roulent très peu, mais également aux camping cars et caravanes.
  2. De plus, l'azote est un gaz stable qui répond de manière modérée à l'augmentation de la température causée par la résistance au roulement. Il permet d'atteindre des vitesses élévées sur circuit sans porter préjudice aux performance du pneu.

Les inconvénients

  1. Le gonflage à l'azote représente un coût non négligeable par rapport à la gratuité de l'air ambiant.
  2. Il est parfois difficile de se fournir en azote pur et cela peut entrainer des comportements à risques (rouler sous gonflé, notamment).

N'utilisez jamais une pompe à vide pour préparer votre pneu que vous souhaitez gonfler à l'azote, vous endomageriez de manière irrévocable les structures internes qui garantissent son bon fonctionnement.